160 - Le devoir de tirer une leçon des funérailles

945. 3Ali (Radia ALLAH 3Anhoe) rapporte : «Nous étions à un enterrement au Baqi3 Al Gharqad (cimetière de Médine). Le Messager de DIEU (Sal ALLAH A3leyhi wa SALAM) vint à nous. Il s'assit et nous nous assîmes autour de lui. Il avait une canne. Il baissa la tête et se mit à tracer des points avec sa canne, puis il (Sal ALLAH A3leyhi wa SALAM) dit : «II n'est pas un d'entre vous pour lequel sa place dans le Feu ou au Paradis n'ait été déjà écrite». Ils dirent: « Ô Messager de DIEU, devons-nous alors compter sur ce qui nous a été écrit ?» Il dit : «Agissez plutôt car chacun est prédisposé à l'œuvre pour laquelle il a été créé». (ura)

Retour au menu